Top

Crème dessert au chia chococahuète

Il y a une semaine mon amie Anaïs m’a fait découvrir un sublime pouding au chia qu’elle avait préparé, et, même si j’ai pu en avoir qu’une cuillère et demi (bon en fait j’ai grappillé sur le goûter des 2 petiotes mais chuuuuut), j’ai adoré ! Forcément, je lui demandé sa recette qu’elle s’est empressée de m’envoyer et que je me suis empressée de faire (je n’arrive pas à retrouver le lien, mais je ferai un edit dès que j’arriverai à remettre la main dessus…

Mais voilà, je n’avais pas ses ingrédients exactement, et je ne peux pas m’empêcher de changer la recette à ma sauce… Bref, tu le vois arriver gros comme une maison, mon pouding était très très loin d’être aussi bon que le sien !

Sa recette est basée sur du chia, du lait d’amande, du lait de noisette au chocolat, du fécule de maïs, et du beurre de cacahuète. Plusieurs choses me chicotaient dans la recette. Déjà, avec le fécule de maïs, il faut chauffer les ingrédients alors qu’on peut faire un pouding cru avec du chia. Et puis là texture même du chia entier, je suis pas tellement fan, je préférais essayer de retrouver le crémeux des Danette par exemple. Pour mon premier essai, j’ai donc décidé de moudre mon chia, mais de garder le fécule, histoire de voir la texture que cela donne avec le chia moulu. J’ai fait mon premier essai avec ces ingrédients (en prenant pour proportion 1 cuillère à soupe de chia par 125 ml de liquide et le reste… à vue de nez…) :

  • du lait d’amande
  • du chocolat en poudre amer
  • du beurre de noisette (à défaut de beurre de cahuète à la maison)
  • du fécule de maïs
  • du sucre en poudre
  • et évidemment du chia.

J’ai tout mis dans une casserole, j’ai dû touiller longtemps pour casser de gros motons causés par la fécule de maïs je crois. Et j’ai eu du mal à mettre ma mixture en pot tellement le pouding était compact.

Le résultat après une nuit au frigo : une texture granuleuse, trop compacte, un goût prononcé de noix sympa, mais pas assez de chocolat. Le Chéri a goûté mais n’a pas trop aimé (sans dire que c’était mauvais… c’est déjà ça… ^__^) et la petite Chérie a bien voulu en manger du bout des lèvres  après que j’aie fait un cirque pas possible devant elle à coup de « hum c’est trop bon » et « je vais tout manger moi ! ». Là encore, le succès n’a pas été au rendez-vous, la petite Chérie ayant refusé une seconde cuillère…

Comme il en faudrait plus pour me décourager, je me suis lancée un matin de la semaine (si si en pleine routine du matin, en préparant des céréales d’une main et faisant des couettes parfaitement symétriques de l’autre) dans mon deuxième essai. J’avais regardé pas mal de recettes de pouding au chia sur le net et j’en avais retiré une super idée : remixer mon pouding une fois les ingrédients mélangés. Enfin, faire mon pouding au mixeur quoi. Et depuis mon premier essai/échec, j’avais trouvé un ingrédient fou en face des caisses d’un de mes magasins favoris, Winners : de la farine de cacahuète ! Trop génial de la balle, du goût de cacahuète sans le gras ! Alors cette fois-ci les ingrédients utilisés étaient ceux-là :

  • 250 ml de lait d’amandes au chocolat
  • 1 cuillère à soupe de chocolat en poudre amer
  • 2 cuillères à café de sucre de coco (également trouvé à Winners décidément)
  • 1 cuillère à soupe de farine de cacahuète
  • 3 cuillères à soupe de chia préalablement moulu.

On commence par réduire le chia en poudre, on rajoute les autres ingrédients, on remixe on remixe, on met au frigo, et quelques heures après on déguste !

Cette fois-ci, la texture était vraiment plus satisfaisante, même si elle n’est pas crémeuse (  avec une certaine élasticité),  le pouding est lisse dans la bouche et fond. Nettement mieux. Quant au goût… Le mélange chocolat noir / cacahuète est à tomber par terre ! Il n’y a pas trop de sucre, c’est gourmand sans être écœurant, vraiment bien équilibré.

Et mes 2 Chéris sont bien d’accord avec moi : j’ai dû en refaire aujourd’hui. 🙂

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire